Trois fois par jour – Le Lancement trois-fois-par-jour-blog-marilou-alex-chamapgne

Trois fois par jour – Le Lancement

11 avril 2013 | | | 713 vues de

Ce que je préfère de mes articles sur Brigand, comme dans mes voyages, ce sont les rencontres. Ce matin je me suis rendu à l’Auberge Saint-Gabriel en remplacement de notre blogueuse bouffe pour le lancement de Trois fois par jour, le blogue culinaire de Marilou et Alexandre Champagne. Je suis le projet depuis la création de leur page Facebook il y a quelques semaines surtout à cause d’Alexandre, qui me fait rire depuis l’excellente et regretté série web à succès contrat d’gars et qui, merci mon Dieu, m’a fait découvrir Jonathan Roberge (l’homme barbu derrière le projet Fiston). Le concept est tout simple, comme le nom, et fait la promotion d’une saine alimentation en rassemblant la passion de Marilou pour la bonne bouffe et celle de Champagne pour la photo.

Quand je suis arrivé quelques minutes en retard (l’événement avait lieu entre 10h et midi), les deux Brigands (Danny Blondin et Nic St-Pierre) m’attendaient gentiment avant d’entrer. J’apprendrais plus tard que la gentille femme qui nous a accueillis à la porte et expliqué les deux concours de la matinée était Lise, la maman de Marilou. À l’intérieur il y avait des croissants, des chocolatines, du café et des petits pots de granola maison aux noix, fruits et miel que Marilou avait préparés elle-même avec l’aide de ses proches. En rentrant chez moi tout à l’heure j’ai aussi aimanté leur jolie table de conversion sur mon frigo (smart).

J’ai passé une heure et demie très agréable avec les cinquante fans de la page Facebook de Trois fois par jour qui avaient été pigés au hasard pour assister au lancement.  Call me kétaine mais j’ai trouvé ça beau de voir un couple collaborer de façon créative sur un projet commun. Je dois vous avouer que je me suis questionné sur ce qui les a poussés, malgré leurs emploi du temps que j’imagine chargé, à entreprendre un tel projet. Je suis donc allé à la source. Je suis allé rencontrer Lise. Quand je l’ai approché, elle jouait avec sa petite fille, Charlize, la filleule de Marilou. Je lui ai demandé d’où venait la passion de sa fille pour la cuisine. Elle m’a très humblement parlé de ses problèmes de santé qui l’avait sensibilisé elle, et sa famille, à l’importance de bien manger. Ayant moi-même perdu plusieurs membres de ma famille, dont ma mère, au « C word »,  j’ai eu envie de lui faire une croustade aux pommes live, pour célébrer sa rémission. Pour moi Trois fois par jour c’est ça. C’est prendre le temps de célébrer qu’on est là, en santé, et de profiter de ce qu’il y a de mieux, dans l’assiette comme dans la vie.

Écrit dans ma tête, en marchant de l’Auberge St-Gabriel à chez moi

Crédit Photo: Alexandre Champagne
Commentaires Facebook